Es tu un porn-addict? Le quizz

Salut à toi, l’acharné du poignet, le roi de la pignole 2.0 ! Encore en train de traîner sur des sites X le manche à la main je parie ? Pas de honte, tu fais juste partie des 100% de Français ayant déjà matté du porno. Soulagé ?

Que ce soit pour apprendre, pimenter sa vie sexuelle ou simplement vidanger la tuyauterie, tout le monde est passé par là à un moment ou à un autre. Mais toi alors, qu’est-ce qui te pousse à te poser devant un porno ? Et surtout sais-tu faire la part des choses ou es-tu un vrai porn-addict ?

Sacré question hein ! Ce petit test est justement là pour t’aider à te connaitre et à savoir la place qu’occupe le virtuel dans ta vie sexuelle

I – DES RÂTEAUX EN VRAI OU DES CANONS DERRIÈRE TON CLAVIER ?

Ah qu’est-ce qu’elles étaient bien faites ces deux jumelles blondes vêtues de leur seule blouse d’infirmière entrouverte dans la vidéo que tu viens de matter. D’ailleurs, depuis que tu as jouit en leur balançant des onomatopées salaces tu ne vois plus de raisons de draguer de vraies femmes, in real life.

TU T’ES RECONNU ?

  • OUI : A quoi bon les leçons de séduction quand on a une bonne connexion ? Puis au moins Clara, elle, elle ne me dit jamais non. Alors tant pis si je ne sais pas séduire, les autres le feront pour moi et filmeront leurs ébats.
  • NON : N’importe quoi ! Oui le porno j’adore ça mais justement ça me motive à draguer, à devenir l’acteur de mon propre film. Le porno m’aide à aller vers les femmes.

II – SAIS-TU SEXUALISER UNE CONVERSATION SANS PASSER POUR UN PERVERS ?

« Alors ma salope, t’es plus bondage, boukaké ou double-anal ? Je peux appeler des potes tu sais ! »

Et vlan ! Une grosse tarte dans la face. Ça pique ! « Encore une frigide celle-là » me dis-je alors que mon quatre heures fuit la terrasse du café en me traitant de tous les noms. La honte ! Tout le monde me regarde. Pourtant je ne comprends toujours pas, quand c’est Nick Big Dick qui dis ça, la fille se déssape en clin d’œil.

Tu l’as déjà vécu ?

  • OUI : Il m’est déjà arrivé de me faire jeter au cours d’un rendez-vous galant en voulant aller trop vite. Je souhaitais sexualiser la conversation, comme dans les pornos que je matte, mais tout ce que j’ai récolté c’est une belle marque sur la joue et un râteau de plus.
  • NON : Le porno ce n’est pas la vie réelle, je le sais bien. Prendre des gants pour arriver à ses fins, c’est la base de la séduction. Je ne me laisse pas influencer par les pornos. Puis grâce au guide de sexualisation verbale de Meilleurs-sites-de-rencontre.info j’ai appris à la jouer fine.

III – SAIS-TU RÉSISTER À L’APPEL DU MANCHE ? 

« Désolé mon cœur, je ne comprends pas, c’est la première fois que ça m’arrive. J’ai très envie de toi, mais là ça veut pas ».

En vrai tu sais très bien pourquoi Popol n’est pas bien fier ce soir. C’est à cause de ces deux lesbiennes devant lesquelles tu t’es asticoté tout à l’heure. Et encore une fois, quand ta copine rentre du boulot tes batteries sont à plat. C’est sûr, tes trois branlettes quotidiennes y sont pour quelque chose. Ce matin tu avais pourtant décidé de t’abstenir mais voilà, c’est plus fort que toi.

TU AS DÉJÀ CONNU CELA ?

  • OUI : Souvent. Je me te tire tellement sur le manche que je n’arrive plus à assurer au pieu. J’essaie de lutter contre mes habitudes masturbatoires mais rien n’y fait. Du coup ma copine commence à sérieusement faire la gueule. Elle sait très bien pourquoi je ne l’honore qu’une fois par mois…
  • NON : La branlette bien sûr que je la pratique assidûment, mais ça ne m’a jamais empêché d’être performant. Au contraire je prends ça comme un entrainement. Et ça marche. Mieux, ces petites vidanges me permettent d’être encore meilleur au pieu. En plus vu que j’ai l’air moins en chien, j’attire plus les filles.

IV – COMME DANS UN MAUVAIS SCÉNARIO PORNO ?

Alors que tu t’es discrètement glissé dans la salle de bain, tu saisis la croupe de Sarah, défouraille ton arme et lui lâche salement : « Ce soir c’est ton soir, tu vas tellement prendre que ta chatte ça sera Kaboul sous les bombes ». Au final, il s’avère que Sarah a fait 10 ans de Krav-maga et que tes allusions salaces ne lui ont pas trop plût. Quand tu reprends connaissance, Sarah est partie et toi pisses le sang sur le carrelage de la salle de bain.

TU T’ES RECONNU ?

  • OUI : Bon elles ne faisaient pas toutes du Krav-maga, mais combien de fois je me suis fait dégagé pour avoir été trop direct ? Un bon paquet. Pourtant le coup du plombier moustachu c’est un classique quand même. Tant pis la prochaine fois je tenterai le coup de la photocopieuse.
  • NON : Attends, c’est pas compliqué, faut juste avoir du tact. Bien sûr que les choses peuvent se faire très rapidement mais il ne faut rien brusquer voyons. Je sais que toutes les filles n’aiment pas mon côté sauvage et direct, alors je gère progressivement. On parlera d’ailleurs de la gestion du temps de séduction dans un prochain article, en attendant je t’invite à matter mes vidéos de drague ou je séduis des inconnues en quelques heures

V – TU  TIRES DES BALLES À BLANC ?

Et puis finalement tant pis si aucune fille ne veut de toi à cause de ton amour pour le porno ! D’ailleurs tu décides de te passer un florilège de tes vidéos préférées pour compenser. Hop play ! Ah qu’est-ce que ça fait du bien, même si c’est le dixième de la journée tu ne te lasses jamais. Et vas-y que tu tires sur l’asticot. Tu sens que ça vient mais là rien ne sort. Ejaculation fantôme ! Tu ne savais même pas que c’était possible… Tant mieux il n’y avait plus de Cleanexde toute façon.

TU AS DÉJÀ VÉCU CELA ?

  • OUI : A force d’exercer ma passion solitaire, il arrive souvent que mon corps ne suive pas. Plusieurs fois déjà je me suis retrouvé à sec. Mais ça ne me gêne pas, au moins je ne gaspille pas de spermatozoïdes.
  • NON : Jamais. Oh que non, jamais je ne serai à sec. La seule occasion où le chargeur était vide c’était après avoir remis le couvert plusieurs fois avec Samantha, une bombe sexuelle. Compréhensible non?

Si tu as répondu « OUI » à plus de 3 question :

J’ai une mauvaise nouvelle à t’annoncer. Reprends ton souffle, assieds toi, sers-toi un verre et savoure-le, car rien ne sera jamais plus pareil… Tu es un PORN-ADDICT mec. Et oui !

Pas de soucis j’ai aussi une bonne nouvelle pour te réconforter. Sache que le sevrage est possible et que je suis là pour t’aider. Mais avant tout balance ta box Internet par la fenêtre (un peu extrême mais tu veux te sevrer non ?)

Je te propose donc un challenge : tu ne dois pas toucher à Popol (sauf pour le laver, ça tu as le droit) pendant 15 jours. Evidemment une femme (mais une vraie hein) peux t’aider à évacuer le trop-plein. Ce sera même un de tes objectifs pour cette période.

Partage ton expérience en commentaires et dis-nous si la désintox’ fonctionne

Sarah Lévy

Je parcours le Web a la recherche des meilleurs sites de rencontre français et je vous dis tout ce qu'il il faut savoir. ;-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *